Le tatouage est une expérience sensorielle très subjective... Certaines personnes peuvent être anxieuses, de nombreuses ressentir de la douleur, certains tatouages vont nécessiter de rester de longues heures dans une position inconfortable, certaines peaux vont être très sensibles...

Si vous souhaitez augmentez l'expérience de vos tatoués en laissant un audio défiler, au fil des minutes qui passent, vous noterez : 

- la détente et le relâchement corporel du tatoué

- le soulagement de son anxiété

- qu'il contrôle lui-même la douleur

- qu'il a la sensation que le temps passe plus vite

- qu'il est confortable tout au long du tatouage

- qu'il cicatrise plus vite...

Vous vous apercevrez également que vous êtes vous-même dans un état méditatif et créatif et confortablement installé dans la confiance et la détente!

Les audios et auto hypnose que j'ai préparés ont sur le mode alpha, c'est à dire qu'ils utilisent la fréquence des ondes cérébrales qui permet la détente et l'accès à un état de conscience modifié. Ce même état modifié de conscience que nous recherchons lors de l'hypnose pour diffuser les protocoles anti stress et analgésique pour le client.

Un mode d'emploi et une sélection d'auto-hypnoses réalisés par moi ainsi que des musiques d'ambiance pour votre salon vous seront envoyés.

AUDIOS D'ACCOMPAGNEMENT

Augmentez l'expérience TATOO de vos clients en les accompagnant en HYPNOSE médicale sur la GESTION DU STRESS et le CONTRÔLE DE LA DOULEUR

Casque DJ

Audios d'hypnose à diffuser

TÉMOIGNAGE

"Cela faisait 40 ans que je fumais. 2 paquets par jour, vous vous rendez compte ! ? Je détestais l'idée de m'arrêter, j'avais d'ailleurs tenter plusieurs fois mais échec sur échec... Et un jour j'ai fait un AVC, mon médecin m'a dit : "Si tu continues, la médecine ne pourra plus rien pour toi." Alors je me suis résolu à tester une autre méthode, l'hypnose. En 5 séances, je me suis préparé à ce grand changement et le jour J, je suis sorti de la séance non fumeur. Aujourd'hui, je me surprends moi-même à penser qu'un jour j'ai été fumeur." Bruno M.