Rechercher

EMDR pour résoudre les compulsions alimentaires

L’EMDR (Eyes Movement Dezactivation and Reprocessing) ou IMO (Intégration des Mouvements Oculaires) est un outil qu’un thérapeute utilise pour résoudre le stress post traumatique mais pas uniquement ! En effet, l’EMDR peut s’utiliser aussi, souvent en complément de l’hypnose thérapeutique pour se libérer des comportements alimentaires déviants comme les grignotages, la boulimie, l’hyperphagie, les compulsions de sucre ou de gras, les quantités excessives… Tous les comportements automatisés dans votre cerveau ne sont pas toujours bénéfiques à votre santé. Grâce à l’EMDR, vous pouvez vous libérez facilement de ces comportements et retrouver une relation saine avec votre alimentation.

D’où viennent les compulsions alimentaires ?

Les compulsions peuvent venir d’évènements inconfortables dans lequel votre cerveau a, assez justement, trouvé un moyen de vous rassurer à ce moment précis. Le problème ce n’est pas la situation en question, c’est que votre cerveau a automatisé le lien entre « situation inconfortable » et recours à la nourriture. C’est un lien souvent inconscient, vous n’en avez plus forcément le souvenir mais vous êtes pourtant conscient que chaque situation qui amène de l’inconfort (stress, solitude, contexte social particulier, ennui…) amène ce comportement à se produire sans même que vous puissiez enrayer la machine.

C’est donc bien l’inconscient qu’il faut solliciter pour détruire le lien néfaste à votre santé et reprogrammer un autre lien plus confortable et bénéfique pour vous.

Il se peut aussi que vous ayez grandi dans un environnement où le rapport à la nourriture était particulier : une famille qui a beaucoup d’appétit va éduquer un enfant dans la quantité, une famille qui au contraire met un enjeu important sur la maitrise du poids va influencer les enfants dans leurs croyances quant à leur silhouette. Les liens entre nourriture et amour sont souvent interprétés par les psychologues, en effet, la façon dont on se nourrit indique souvent le rapport que l’on a à soi et par extension, aux autres.

Connaissez-vous l’adage : ce que l’on voit de l’extérieur reflète comment l’on est de l’intérieur ?

Les liens sont multiples entre nourriture et émotions et sont différents pour chacun, suivant son historique alimentaire, son éducation alimentaire, les émotions qu’il ressent au quotidien, les automatismes de pensées, les croyances qu’il a développées, les objectifs qu’il a…

En EMDR, nous travaillons sur l’ensemble de ces composantes afin de reprogrammer des associations qui sont bonnes pour la santé et la perte de poids du patient.

Quoi de mieux que de s’adresser directement à la partie de vous qui est responsable de ces compulsions alimentaires ?

En agissant sur votre cerveau, le thérapeute trouve les origines et les liens entre l’inconfort et le recours à la nourriture. Il peut ensuite restructurer des liens bénéfiques à votre santé pour vous permettre de traverser les situations de la vie avec plus de sérénité et de sécurité tout en n’ayant aucun recours à la nourriture. Retrouver une relation apaisée avec l’alimentation est un gage de tranquillité et de confiance.

L’EMDR permet d’accompagner aussi les cibles traumatiques, les évènements de votre vie dans lesquels votre cerveau a été dépassé. Dans ces situations, le cerveau ne peut pas utiliser ces capacités d’adaptation et cela crée une sensation très forte (souvent de la peur) qui s’imprègne et qui ressurgit lors de chaque situation analogue (ou que le cerveau catalogue comme similaire). Le recours à l’EMDR ou IMO libère des souvenirs négatifs et vous retrouver ainsi de la sérénité et de la sécurité dont vous manquez. L’installation de ces ressources se fait progressivement au fil du temps mais le traitement en lui-même est rapide et très efficace, sur toutes les cibles traumatiques !

Les comportements alimentaires que les sensations inconfortables ont suscités sont traités en même temps, de séance en séance.

Un traitement en EMDR sur les compulsions alimentaires dure combien de temps ?

Un traitement avec l’outil EMDR dure entre 5 à 10 séances. Le complément avec l’hypnose thérapeutique est très bénéfique et accélère l’intégration des résultats attendus. Que cela soit de l’EMDR ou de l’hypnose thérapeutique, cela reste de la thérapie brève. L’objectif est de faire travailler le cerveau afin qu’il produise de nouvelles émotions, de nouveau comportements, de nouvelles pensées liées à l’alimentation. C’est un peu comme si on « reprogrammait » l’esprit pour qu’il installe de façon durable quelque chose de confortable et serein concernant la nourriture.

Comment trouver un thérapeute EMDR ?

Un thérapeute EMDR est souvent hypnothérapeute. Il indique les techniques qu’il pratique sur son site internet ou sur ses réseaux. Il doit être formé pour délivrer cet outil. L’EMDR n’est pas un outil anodin, son utilisation doit être maitrisée correctement car elle peut générer des émotions intenses et inconfortables. En tant que patient, vous devez avec confiance en votre thérapeute pour que votre accompagnement se passe au mieux.

Attention, un thérapeute EMDR qui se vaut doit être présent lors de la séance. J’entends parfois des patients qui ont été placé dans une salle dans laquelle un faisceau lumineux faisant bouger les yeux. Ce n’est pas de la thérapie ! Le thérapeute doit être présent avec vous dans la pièce et vous poser des questions, vous soutenir dans les moments difficiles… Soyez vigilent lors de votre choix. Généralement, un bon thérapeute a un site internet fourni d’explications sur les outils qu’il utilise, des témoignages, il publie des vidéos youtube pour faire connaître ses outils… Bref, il est engagé dans son travail.

Bien souvent, comme gage de sécurité, il aura un planning en ligne sur doctolib.

Quel tarif pour une consultation en EMDR ?

Chaque thérapeute est libre de fixer ses tarifs. Ils dépendent du temps de la séance et de comment il utilise ses outils. Habituellement la séance s’élève entre 60€ et 150€ et dure entre 30mn et 1h.

La fréquence de consultation est fixée entre vous mais un traitement efficace en EMDR ne durera pas plus de 10 séances, quelque soit les pathologies et problématiques à traiter. Si vous ne voyez pas d’effet au bout de la troisième séance, changez de thérapeute.

Dernières indications pour l’EMDR

Cette technique de thérapie brève, associée à une psychothérapie par l’hypnose par exemple vous amène à remettre en perspective de nombreuses émotions et comportements inconfortables dans votre vie. Il faut savoir que ces outils sont hyper transformants et qu’il génèrent de séance en séance des bénéfices durables sur votre perception de l’alimentation mais aussi de façon générale, vous permet d’accéder à plus de sérénité dans votre vie.






11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout