pexels-kat-jayne-568021 - copie.jpg
banner emilie.png

TRAUMATISMES

L’EMDR s’adresse à toutes les personnes souffrant d’un trouble anxieux sévère, consécutif à une situation traumatisante (attentat, viol, avortement, catastrophe naturelle, accident, divorce, infarctus...) dont les capacités d'adaptation ont été débordées. Cette technique est très efficace lorsque la personne revit sans cesse l’événement déclencheur (flash-backs, cauchemars) et cherche à éviter toute situation le lui rappelant.

 

En EMDR, on agit sur la structure de l’expérience c’est à dire que l’on fait transiter mécaniquement le souvenir pénible pour qu’il puisse être digéré par le cerveau. Une fois que l’expérience est « rangée » à la bonne place, l’émotion se décharge et la situation traumatique reste un souvenir comme les autres souvenirs.

 

L’EMDR réactive une fonction normale du cerveau par des stumili visuels (lorsque l'on fait bouger les yeux) ou sensoriels lorsque l'on tapote sur les genoux, pour vous libérer des reviviscences du traumatisme.

 

Ainsi traitée, à l'évocation de la situation traumatique, l’image devient floue et lointaine, l'émotion n’est plus présente, vous restez calme et en sécurité. L’événement est ainsi rangé dans sa mémoire autobiographique mais il ne ramène plus la charge émotionnelle inconfortable.

En 3 à 10 séances généralement, vous ressentez une plus grande sécurité et ne repensez plus à la situation traumatisante. Vous vous libérez de toutes les sensations gênantes pour continuer à vivre votre vie.

SÉANCE INDIVIDUELLE

CABINET de 100 à 120€

VISIO : 90€

TÉMOIGNAGES

"Je me suis faite violée l'année dernière, dans une soirée. Et le cauchemar a commencé. D'un jour à l'autre, j'ai perdu ma joie de vivre, mes amis, mes projets, je n'avais plus goût à rien. Je faisais des cauchemars dès que je fermais les yeux, je me sentais si mal... En quelques séances d'EMDR et d'hypnose, j'ai dépassé ces sensations et le souvenir de cette soirée s'est progressivement effacé." Alicia H.

"J'ai appris en plein confinement que j'avais un cancer. Les médecins étaient débordées et la violence de cette annonce me submergeait d'émotions. Même après ma guérison, je faisais des cauchemars à répétition de cette terrible annonce. En 3 séances d'EMDR, je n'ai plus jamais eu de sensations négatives liées à la maladie." Jean J.

  • Logo-Doctolib
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Instagram
  • YouTube

© par Barbara Gian

Photo de Émilie Delétré par Matthieu Suprin